Devenir prothésiste ongulaire

Etre une prothésiste ongulaire c’est être une magicienne des ongles. Le travail doit être effectué souvent dans un salon de beauté ou bien dans un bar à ongles. Le métier demande des critères, nécessite des techniques et de professionnalisme lié à la beauté des ongles. Avant de s’y engager, il est préférable de savoir les missions d’une prothésiste ongulaire. Que faire pour bien maîtriser le métier et surtout pour satisfaire les besoins de la clientèle.

Comment devenir une bonne prothésiste ongulaire ?

Le rêve de devenir prothésiste ongulaire commence toujours par la passion de l’onglerie : attirance de vernis, intéressé au gel et puis s’informer avant d’avancer. Les débutants commencent souvent par un petit kit, tout ce qui est nécessaire pour quelques poses. Plus vous êtes passionné par le métier de prothésiste ongulaire, plus vous êtes décidé de faire une formation en onglerie. S’il n’y a pas de proposition de manucure, la formation en esthétisme n’est pas obligatoire mais l’importance de la formation c’est pour pouvoir se lancer facilement. Pour devenir une prothésiste ongulaire professionnelle et compétente, une formation avec délivrance d’un diplôme supérieur et homologué ou reconnu par l’Etat est importante. Une formation aussi peut se faire grâce au pole emploi formation onglerie qui apporte une aide financière. Différentes aides existent pour vous encourager à atteindre l’objectif en matière de l’onglerie. Donc, si votre rêve est de devenir prothésiste ongulaire, mais votre situation financière n’est pas suffisante pour la formation, le pole emploi formation onglerie est disponible.

Les différentes aides pour devenir prothésiste ongulaire

Il existe deux cas concernant le financement d’une formation en onglerie : soit par une aide financière, soit par son propre apport personnel. En se concentrant sur les aides du pôle emploi, il faut remplir les conditions requises pour en bénéficier les aides. Premièrement, l’inscription au sein du pole emploi formation onglerie est obligatoire à titre de demandeur d’emploi. Un stage doit être déjà effectué  pour prouver la maturité et l’esprit d’engagement. Puis il est conseillé de faire une demande en précisant vos attentes et motivations par courrier électronique et joindre votre curriculum vitae pour présenter votre image ainsi que deux devis et RIB. Pour finaliser, il faut que le dossier soit accompagné d’une lettre de motivation.

Pour obtenir une meilleure formation, recourir auprès d’un établissement financier comme les banques pour faire un prêt bancaire est une bonne idée rapide et efficace. Il existe différents types de prêt selon votre situation comme les  prêts étudiants ou bien les prêts personnels classiques, dont le remboursement varie suivant le cas. Il faut toujours faire des comparaisons à propos des taux pour la gestion du remboursement.

Les techniques nécessaires à apprendre avant d’exercer le métier de prothésiste ongulaire

La maîtrise de toutes les techniques concernant la beauté des ongles est très importante pour devenir prothésiste ongulaire. Il faut être en connaissance des attentes de la clientèle, être à son écoute et créer de l’ambiance pendant le moment ou vous travaillez devant le client. Le respect des horaires d’ouverture et de fermeture est un élément à ne pas oublier car c’est un signe de politesse envers les clients.

Pour réaliser le rêve de devenir prothésiste ongulaire, plusieurs techniques de formation ongle  doivent être maîtrisées. Cela pourrait vous être utile pour faire reconnaître dans le métier. La connaissance de ces techniques aussi peut remplacer une formation pour pouvoir commencer le travail. Ce sont le dépose, le remplissage, le nail art, la réparation, le modelage et la french manucure.

La dépose consiste à enlever les faux ongles des ongles naturels. Ce travail n’est pas aussi facile comme on l’imagine, mais il nécessite des techniques de formation ongle, et pourquoi pas une formation à la pose de faux ongles pour bien assurer les tâches. Le technique de dépose change selon la manière qui le pose a été fait.

Le remplissage est le fait de redonner une esthétique aux ongles après quelque semaine de la dépose. Il consiste à revêtir la partie apparu à cause de la poussée de l’ongle naturel, d’où la disparition de la démarcation.

Le nail art sert à décorer les ongles. Il peut être exercé sur des ongles naturels ainsi que les faux ongles mais il est plus facile de travailler sur les faux ongles. Divers inspirations peuvent se naître en avançant petit à petit dans le métier surtout en suivant une formation nail art qui est une guide pour sortir le talent de soi.

Plusieurs techniques doivent être maîtrisées par la prothésiste ongulaire pour réparer les ongles. Elle doit être à la hauteur de réparer les ongles cassés et les rendre toujours sublime en mettant de la fibre de verre ou bien de la toile de soie par exemple. Divers astuces sont aussi disponible soit en faisant des recherches sur internet soit en suivant des formations manucure.

La technique de modelage consiste à poser l’ongle en gel sur l’ongle naturel. Le travail s’effectue donc directement sur l’ongle naturel. Le but est d’avoir un résultat plus naturel et plus magique adapté à tout type d’ongle. Comme le french manucure dont le vernis s’applique directement sur l’ongle naturel puis on ajoute un dessin du blanc à la pointe de l’ongle.

Les missions d’une prothésiste ongulaire

La prothésiste ongulaire a pour mission de rendre les ongles de ses clients plus attirants, sublimes et séduisants. Quelque soit l’état des ongles, court, rongé ou même cassé, le rôle d’une prothésiste ongulaire est d’utiliser les différents moyens nécessaires, extension, pose de faux ongles etc pour que les clients soient satisfaits. La prothésiste ongulaire doit être faire attention pour ne pas abîmer les ongles naturels, utiliser des meilleurs produits pour une bonne hygiène et pour ne pas créer des infections. Les prothésistes ongulaire doivent s’adapter aux évolutions de techniques existantes dans les arts des ongles c’est-à-dire les produits, les nouveautés des styles de manucure ainsi que les styles les plus demandés. En effet la pratique de l’onglerie change suivant le progrès de la technologie et de découverte de nouvelle invention donc une prothésiste ongulaire a le devoir d’être créative curieuse pour offrir un meilleur service à ses clients.

Le prothésiste ongulaire a pour devoir de servir, de donner des conseils, réparer, remplacer ou décorer les ongle pour les rendre en beauté en utilisant ses atouts, ses expériences, ses savoirs faire et surtout ses acquis lors d’une formation.

Métier de prothésiste ongulaire

Plus souvent, le métier de prothésiste ongulaire s’effectue en institut, entant que salarié ou bien en travaillant dans son propre salon de beauté. Le métier peut être effectué à domicile des clients. Avant de débuter l’activité d’auto-entrepreneur, il faut avoir de l’immatriculation délivrée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Le métier de prothésiste ongulaire est exercé habituellement par les femmes. C’est un métier artistique car les prothésistes ongulaire décorent les ongles en utilisant librement ses créations, inspirations et ses imaginations. Le travail nécessite une profonde concentration même si quelque fois le métier est fatiguant. Il faut montrer une certaine rapidité et dynamisme.