reconversion professionnellereconversion professionnelle

La reconversion professionnelle est devenue monnaie courante depuis quelques années, car elle touche tous les domaines d’activités. À partir du moment où aller au travail n’est plus aussi motivant, il faut commencer à se poser des questions. Si pour certains, ces quelques moments de doute ne s’avèrent être qu’une sorte d’alarme, d’autres sont déjà à un stade avancé et se trouvent au point de non-retour jusqu’à envisager de changer radicalement de métier. Pourtant, peu importe les raisons qui vous poussent à envisager cette option, il est important de bien l’appréhender avant de lancer la machine.

Se poser les bonnes questions

La transition professionnelle vers un nouveau travail ou vers un tout autre domaine d’activité, n’est pas à prendre à la légère. Sauf si sur un coup de tête ou suite à une démotivation totale, vous quittez votre travail du jour au lendemain et ne vous souciez guère des conséquences. Dans le cas contraire, demandez-vous les raisons qui auraient pu causer votre burnt-out, si elles viennent de vous, de vos collègues, de l’ambiance qui règne au travail ou d’une éventuelle situation conflictuelle à laquelle vous vous êtes confronté il y a quelque temps. Cette introspection vous permettra, d’une part, à évaluer votre état actuel et d’autre part à redéfinir vos priorités et vos attentes. La méthode du listing par exemple, consistant à établir la liste des choses qui ne vous ont pas plu dans votre travail et à partir de laquelle vous obtiendrez une vision plus nette de votre situation. Renseignez-vous sur play.google.com pour savoir les causes de l’épuisement au travail et les détails de différentes options proposées comme le fongecif.

La découverte de soi

Après l’étape de l’introspection, vient ensuite la découverte de soi. Une fois que vous avez en tête les raisons qui ont conduit à votre épuisement au travail, essayez maintenant d’imaginer ce que vous voulez faire et dans quel secteur vous vous épanouirez le plus. Définissez tout d’abord vos objectifs en fonction de vos besoins et essayez de trouver les scénarios possibles pour les atteindre. Prenez en compte tous les paramètres pour trouver l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle. Cette dernière tient un rôle important pour la suite des choses et conditionnera vos choix. Domaine d’activité, horaires de travail, salaire, localisation … autant de détails qui vous permettront de découvrir ce que vous voulez sans avoir à faire aucune concession. Une transition professionnelle est dangereuse et peut avoir d’énormes conséquences sur votre évolution professionnelle, c’est pour cette raison qu’il est important de déterminer avec exactitude ce à quoi vous aspirez. D’autant plus que vous n’aurez peut-être plus la possibilité de la refaire une deuxième fois encore.

Concrétiser le projet

La décision est prise ! Vous quittez votre emploi actuel pour quelque chose que vous aimez vraiment. Ce n’est pas encore fini, car il faut maintenant percer le domaine dans lequel vous voulez vous intégrer. Que vous vouliez devenir salarié d’un nouveau groupe ou que vous vouliez avancer seul et monter votre propre affaire, rien n’est moins sûr, car le plus dur commence maintenant. Commencez par mettre en place votre projet en vous ouvrant vers toutes les pistes, renseignez-vous le plus possible car tous les détails comptent. De la concurrence à la tendance du marché ou tout simplement les conditions de travail au sein de la nouvelle entreprise, mettez tous les atouts de votre côté en vous procurant les bons outils et en vous faisant accompagner. Vous pouvez par exemple utiliser l’application fongecif destinée à la reconversion professionnelle. Trouvez la formation professionnelle exigée par votre domaine de prédilection en cas de besoin. Ceci étant, en dernier et non le moindre, n’oubliez surtout pas de penser au coût que tout cela peut générer.