formation-professionnelle

Pour tous les secteurs publics ou privés, les formations professionnelles sont essentielles afin d’améliorer les compétences des employés. Ceci étant elles ne s’adresse pas qu’aux salariés, car les demandeurs d’emploi et les non-salariés peuvent également les suivre. Voici l’essentiel à connaitre sur les programmes de formation professionnelle.

Pourquoi suivre une formation professionnelle ?

Les centres de formation professionnelle sont composés d’établissements publics et privés. Les formations professionnelles peuvent également être proposées par des institutions comme la chambre des métiers.

Généralement destinées à former les salariés, mais aussi à les aider à faire évoluer leur carrière, ces formations professionnelles sont également sollicitées afin d’obtenir de nouvelles qualifications. Dans certains cas, ces formations sont aussi suivies dans le but de faciliter l’intégration à l’emploi ou la réinsertion professionnelle et d’accompagner une reconversion professionnelle.

À qui s’adressent les formations continues professionnelles ?

En principe, il existe deux grandes catégories de formation : continue et initiale.

La formation initiale est le programme de base, c’est-à-dire qu’elle s’adresse surtout aux jeunes, aux étudiants et aux apprentis. Il s’agit en fait d’une formation scolaire ou universitaire. Elle comporte l’apprentissage de la culture générale, la spécialisation ainsi que la formation théorique et pratique à l’emploi. Cette branche s’adresse donc spécialement à des individus n’ayant pas d’expérience professionnelle.

La formation continue quant à elle est particulièrement destinée aux personnes, salariées ou non, déjà présente dans la vie active. C’est un moyen pour ces derniers de se former tout au long de sa vie ou d’engager une reconversion professionnelle.

Quelles sont les formations disponibles et à qui sont-elles destinées ?

Tout le monde est concerné par la formation professionnelle et possède le droit d’en bénéficier à tout moment, qu’il soit salarié d’une institution privée, un employé de la fonction publique, un non-salarié ou un demandeur d’emploi. Ceci étant c’est surtout les conditions d’admission et les différents programmes à suivre qui sont différents.

Pour les salariés du secteur privé, ils peuvent par exemple suivre une formation dans le cadre d’un plan de formation proposé par la société (rémunéré par l’entreprise), d’un droit individuel à la formation ou DIF (stage permettant à l’employé d’apprendre en dehors de ses heures de travail). Le compte personnel de formation ou CFP, le CIF ou congé individuel de formation ainsi que la VAE ou validation des acquis de l’expérience s’adressent également à un employé du privé.

Pour les agents des institutions publiques, ils peuvent profiter de formations continues dans le cadre d’un plan de formation (initiative de l’administration) ou d’un congé individuel de formation. Les non-salariés, eux, bénéficient d’une formation professionnelle financée par l’État ou un organisme habilité. Pour les demandeurs d’emploi, une formation peut être financée par des institutions comme le Pôle emploi.

Articles similaires