Formation de préparation aux concours des écoles d'orthophoniste

C’est seulement après avoir obtenu un diplôme d’une école spécialisée que l’orthophoniste peut exercer correctement et légalement son emploi. En gros, l’orthophoniste repère et répare tous les troubles de la voix, du langage et de la parole. Pour rentrer dans les écoles spécialisées pour devenir orthophoniste, un concours est incontournable, suite à cela, le concerné étudiera plus de 5 ans. Pour vous aiguiller dans votre projet professionnel, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur la préparation aux concours d’orthophonie à travers la plateforme.

Focus sur le métier d’orthophoniste

Généralement, l’orthophoniste s’occupe des enfants, mais également des adultes. Ainsi, ce dernier conçoit des programmes de rééducation adaptés à la pathologie de leurs patients. D’une manière ou d’une autre, le professionnel traite la dyslexie ou encore le bégaiement, les difficultés d’écriture ou de calcul, mais se charge également de la réadaptation phonique suite à un accident. Il faut savoir que certains patients de l’orthophoniste s’avèrent être victimes de perte de parole. Durant sa consultation, il sera également amené à réaliser un bilan orthophonique et donner des exercices pour ses patients. Dans le cadre de sa profession, ce dernier collaborera avec d’autres professionnels de santé, à savoir l’auxiliaire de puériculture, le moniteur éducateur, l’aide-soignant, l’infirmier, le psychologue, le kiné ou encore l’ergothérapeute. Pour performer dans le métier, cela nécessite une minutieuse préparation aux concours d’orthophoniste.

Une classe préparatoire aux concours d’orthophonie

Via une classe préparatoire, tous les étudiants se prépareront aux concours d’entrée des écoles d’orthophonie. À titre d’informations, les écoles spécialisées dans ce domaine ne prennent que quelques élèves chaque année. La classe de prépa orthophoniste s’apparente à la plupart des concours paramédicaux. Durant ces genres de cours, les professeurs accompagneront tous les étudiants afin de garantir autant que possible la réussite des malades que ce soit au niveau de la syntaxe, l’orthographe, la sémantique ou encore l’esprit de synthèse. Avec l’aide de l’encadrement de ces derniers, les étudiants auront de grandes chances d’aborder avec simplicité les concours d’entrée.

Le concours d’entrée

Chaque étudiant a le droit de s’inscrire du temps qu’il est bachelier ou encore est détenteur d’un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires ou DAEU. Il faut savoir que chaque école présente un concours de sa façon, notamment en ce qui concerne le test pour le niveau concernant la langue française. Durant cet examen, les étudiants devront effectuer des épreuves écrites, notamment en QCM, un résumé, une contraction de texte, des exercices de vocabulaire ou encore les prononciations. Il y aura également un examen en oral.

Articles similaires